Nosy Be, un moment de paradis entre amis !

Nosy Be est une île côtière de Madagascar située dans le canal du Mozambique.

« Imaginer » le canal du Mozambique m’a souvent faite rêver, je suis excitée rien qu’à l’idée de le voir ! Cette île est aussi appelée Ambariobe, soit « La Grande île » en dialecte local. Sa superficie est de 321 km2 pour 30 00 habitants.

Nous prenons un vol depuis Tana pour rejoindre ce petit coin de paradis. Comme vous pouvez l’imaginer, la vue du ciel à l’arrivée est superbe : ciel bleu, mer aux différents tons de bleus, une végétation abondante, des mangroves,… N’oublions pas le petit contrôle de température à l’arrivée dans l’aéroport, ils restent vigilants par rapport à la peste, mais il y a très peu de risque.

Nous sommes également contentes d’arriver à Nosy Be avec Myriam pour rejoindre Nathalie et Max!!! Après une semaine dans les terres et la poussière, à nous les vacances à la playa et au Taxi Bay 🙂

Nosy Be est l’île principale d’un archipel qui comprend les petites îles de Nosy Komba, Nosy Fanihy, Nosy Sakatia, Nosy Iranja, Nosy Tanikely et les archipels des Mitsio et des Radama.
Cette île regorge de lacs volcaniques, de lémurs paresseux, de distilleries de rhum, de plantation d’Ylang Ylang et de récifs coralliens. Sur le trajet pour rejoindre l’hôtel, notre chauffeur de taxi s’arrête pour nous montrer les fleurs d’Ylang Ylang et sentir leur bonne odeur !

Pour les bons plans, l’Hotel « Villa Valiha Lodge » est très bien placé, jardin et piscine agréables, vue sur la mer, accès à la ville par la plage, bons petits déjeuners, personnel agréable, très propre. Petit gouter offert chaque après midi au bord de la piscine 🙂
Le dimanche soir, à 5′ à pied de l’hôtel par la plage, ne loupez pas LA soirée dans un bâtiment en bord de plage avec brochettis, poisson grillé et musique pour vous entrainer à danser le twerk; vous plongez dans l’ambiance locale !
En ville, chaque soir, les bars sont remplis. Par contre, vous serez probablement choqués par le tourisme sexuel que je trouve scandaleux et triste, surtout quand vous commencez à connaitre les prix de vente du corps pour une soirée… J’ai tout de même voulu aller dans ces bars et consommer (un verre, je précise) comme un client standard hors tourisme sexuel. Je me dis que éviter les bars à cause de ce problème, pousse à laisser cette consommation abusive, et que consommer « normalement » peut aider à changer ces lieux. Cela peut vous paraitre naïve, je suis de nature optimiste, et les actions cumulées de « fourmis » aboutissent un jour…

Nous sortons faire quelques sorties de plongées, les fonds sont très jolis, la vie et les couleurs nombreuse, l’eau chaude, peu de courant. Lors d’une sortie plongée, nous faisons la pause sur l’ile de Tanikely surnommée ‘l’aquarium naturel ». Une balade facile vous mène jusqu’au phare avec une vue imprenable sur le canal du Mozambique 🙂

Maxime, qui est déjà venu plusieurs fois à Nosy Be nous conseille++ d’aller passer 2 jours sur l’ile de Nosy Iranja, à 2 heures de bateau. Mais quelle super idée, un grand merci à Max, c’est paradisiaque…

La traversée jusque Nosy Iranja est superbe, nous cherchons à voir des baleines, suatons du bateau pour du PMT, l’eau est d’un bleu incroyable ! Sur le chemin, nous faisons la pause déjeuner dans une crique, la vie sous l’eau est superbe… c’est l heure de l’apéro!!! entre 2 baignade 🙂

En arrivant à Nosy Iranja, nous faisons un autre plongée autour de la roche qui ressemble de à une dent, il y a pas mal de courant, peu de poissons mais ça vaut le détour pour un plouch.

Sur l’ile, nous logeons dans des « tipis », c’est le paradis sur terre… le calme, la nature, l’ile paradisiaque que vous pouvez imaginer ! Le soir, un excellent diner local nous attend avec du poisson divin 🙂

Nosy iranja repose sur une langue de sable d’un peu plus d’1 km reliant la petite Iranja à la grande. Cette particularité fait toute la beauté de l’endroit, dont on prend la mesure à partir du phare situé sur la grande Iranja et offrant un panorama magnifique des deux îlots et du banc de sable.

Une légende raconte « qu’il était une fois de jeunes amoureux unis par un amour immense. Un homme puissant et jaloux, frustré de ne pouvoir s’octroyer le coeur de la belle, demanda à un sorcier de transformer les deux amants en deux îles côté à côté, séparées à jamais par les flots. La mer et la lune, émus de ce terrible sort, décidèrent de collaborer en joignant les deux îlots par une langue de sable blanc… » D’où cette merveille ! La marée haute couvre cette liaison entre les 2 parties de l’ile que vous pouvez traverser à marée basse !

Une communauté de pêcheurs vit sur la grande Iranja ce qui confère encore plus de charme à ce petit bout de terre. Le phare, lui, date du tout début du XXe siècle et fut conçu par Eiffel.

Nous mettons un réveil à 5h du matin avec Myriam pour monter au phare voir le lever du soleil, c’est un moment magique…

Ne manquez pas la découverte de l’arbre sacré de Mahatsinjo !

Vous rejoignez, entre Hell-Ville et le port du Cratère via un petite route, une magnifique petite forêt d’où jaillit un gigantesque figuier banian. C’est un endroit où l’on vient pour prier. Le blanc et le rouge sont les couleurs de la royauté Sakalava.

Pour l’histoire :

« À Nosy Be, la population est à majorité Sakalava. Dans la croyance traditionnelle de cette ethnie, les hommes meurent, mais leurs esprits se réincarnent dans des animaux. Ainsi, une famille de lémuriens et divers reptiles vivant dans la petite forêt sont respectés par les Saka­lava. C’est sous un arbre similaire que Bouddha aurait eu une illumination divine, en 528 avant notre ère. De fait, le banian est devenu sacré pour les bouddhistes et les hindouistes à partir du moment où Gothama, le fondateur du bouddhisme, y a reçu l’illumination divine, après y avoir médité pendant plusieurs jours sans manger ni bouger.

« Ce n’est pas l’arbre qui est sacré mais plutôt l’endroit, car le banian est déjà sacré depuis l’Inde », révèle Jacques Zeny, directeur du site de Maha­tsinjo.

En 1837, quand les Hindous ont débarqué à Nosy Be, ils ont offert une pousse de cette plante à la reine Tsiomekon à la tête de 12 000 hommes et arrivée en même temps qu’eux. Elle a alors ordonné de planter cette pousse à Mahatsinjo afin de marquer sa première installation dans l’Île aux parfums. C’est la raison pour laquelle cet endroit sacré de Mahatsinjo est à la fois historique, cultuel et culturel.

Les Sakalava y viennent pour prier, pour demander bénédiction, santé, progéniture, et richesse. Car ils croient que les esprits des « razana » ne restent pas dans le tombeau mais ils veulent faire le va-et-vient entre leurs sépultures et les lieux sacrés comme celui de l’Arbre sacré.

Ils se réincarnent alors sur la personne appelée « mé­dium », et ce dernier joue le rôle d’intermédiaire auprès de ces mânes. 

Cette véritable religion traditionnelle très enracinée à Nosy Be qu’est le culte de la possession ou «Tromba » se caractérise par une domination inexpliquée exercée sur un être humain par des puissances occultes. Ces dernières peuvent néanmoins être exorcisées lors d’une cérémonie appelée « rombo tromba », durant laquelle on enchaîne d’une manière intensive chants, danses, visites de lieux sacrés, et même de tombeaux royaux.

source : The real Madagascar

Sur place se trouve également un petit musée culturel et historique sur Nosy Be et une boutique avec des objets typiques malgache, un sentier botanique. Un guide sur place vous expliquera ce que vous voulez savoir, l’entrée coûte 5 000 Ariary par personne.

Pour entrer dans cette forêt sacrée, vous devez vous vêtir de l’habit traditionnel de Nosy Be le Lamba.

Et n’oubliez de faire un tour au marché local empli de couleurs, d’épices, fruits, légumes, jolis paniers faits mains, des instruments locaux… et de vous perdre dans la ville en marchant 🙂


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s